election

Après le dépôt de l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges : La CENI s’apprête à convoquer l’électorat pour la députation nationale

.

 

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a déposé, lundi 22 mai 2023, au Gouvernement de la République via le ministre de l’Intérieur et sécurité, Peter

Kazadi, l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges.

 » Nous sommes venus déposer
l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges au niveau national, provincial et local. Cette étape nous conduit droit vers la phase de la réception et du traitement des candidatures. Nous avons déposé l’avant-projet de loi auprès du Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur pour le
soumettre au Gouvernement qui, à son tour, va l’acheminer au Parlement (Assemblée nationale et Sénat) afin qu’il soit adopté
après débat bien évidemment  », a déclaré Denis Kadima Kazadi. Avant d’ajouter :  » Nous sommes vraiment dans la ligne droite vers les élections générales de décembre 2023 donc il n’y a plus rien qui puisse nous arrêter  », dixit à l’instant Dénis Kadima Kazadi, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Adopté par l’assemblée plénière de la Centrale Électorale le dimanche 21 mai courant, cet avant-projet de loi est, pour le président de cette importante institution d’appui à la démocratie une étape importante qui tourne
définitivement la page de la Révision du fichier électoral (RFE) et qui conduit vers la réception et le traitement des candidatures en
vue de la tenue des prochaines élections.
Il appartiendra dès lors au Gouvernement de se pencher sur cet avant-projet de loi qu’il doit à son tour déposer au Parlement pour adoption, avant son transfert à la Cour constitutionnelle pour conformité à la constitution avant bien évidemment que le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le promulgue.

Géopolis Hebdo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top