ACTUALITE

Bilan quinquennal dans le secteur des ressources hydrauliques (2018-2023) : On a fait des progrès remarquables, plus de 10 millions de Congolais ont eu accès à l’eau potable (DG David Tshilumba/REGIDESO

Contrairement à ce que d’aucuns pensent, le Gouvernement Sama Lukonde Kyenge a fait progresser le taux de desserte en eau potable en République Démocratique du Congo (RDC) durant le premier quinquennat du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo (2018-2023). Selon les données techniques de production révélées à la presse par le management de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO), de 2019 à 2023, la desserte en eau s’est améliorée de 25,4% à 35,5%.

En effet, pendant que tous les ministres nationaux et provinciaux se sont lancés, depuis le 18 novembre dernier, en campagne électorale pour l’élection présidentielle à un seul tour, couplée aux législatives nationales, ainsi qu’aux élections des députés provinciaux et des conseillers communaux du 20 décembre 2023, M. Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias, Porte-parole du Gouvernement central, qui est comme le président sortant Félix Tshisekedi à cheval entre la continuité de l’État et la campagne électorale, a innové, à travers une nouvelle rubrique appelée  » Les Chiffres du Gouvernement de la République  ». Une belle opportunité offerte aux mandataires de l’Etat de dresser le bilan dans leurs secteurs respectifs en donnant les chiffres-clés et faits saillants de l’amélioration des services offerts aux Congolais dans les secteurs de l’eau, l’électricité, la santé, de l’emploi, l’éducation, les infrastructures et travaux publics, l’agriculture, pour ne citer que ceux-ci. Pour ce premier rendez-vous de redevabilité avec l’histoire, le Warrior Patrick Muyaya Katembwe l’a co-animé avec le Directeur Général de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO), M. David Tshilumba, qui est venu parler du secteur de l’eau, un secteur porteur de croissance et qui contribue à la réduction des maladies d’origine hydrique avec l’augmentation du taux de la desserte en milieux urbain et peri-ubrain. Dans son mot introductif, le patron de la REGIDESO a noté qu’il s’agit d’un secteur dont on ne parle pas assez, mais dont le travail a eu un impact visible sur le vécu quotidien de la population durant ce quinquennat finissant du président de la République et candidat à sa propre succession, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

 » On ne parle pas assez de ces progrès remarquables qui ont ajouté plus de 10 millions de consommateurs d’eau potable  », a déclaré d’entrée de jeu le DG David Tshilumba Mutombo. Avant de rappeler que :  » En 2018, le taux de desserte était de 25,4%. A l’issue de l’exécution du  » Programme de 100 jours. La croissance est extraordinaire ! La population desservie passe de 25 millions en 2019 à 36 millions en 2023  ».

 » Ce chiffre ne prend en compte que l’augmentation de la capacité de production de la REGIDESO durant la période 2019 – 2023. Si on y ajoute la partie des privés, on est au-delà des 11 millions des personnes qui ont eu accès à l’eau potable », a-t-il précisé soulignant les réalisations phares qui s’étendent même en provinces.

Avec l’avènement de la loi sur l’eau [Ndlr : Loi n° 15/026 du 31 décembre 2015 relative à l’eau et surtout, la Loi n°08/015 du 07 octobre 2008 qui accorde la responsabilité aux provinces et aux Entités territoriales décentralisées (ETD) de procéder au service public de l’eau], le secteur de l’eau a été libéralisé et la RDC est au-delà de 11 millions des personnes qui ont eu accès à l’eau potable, soit 26% de taux de desserte en eau.

 » Nous projetons que cette capacité va atteindre 37 à 38 millions d’habitants, soit 37% de taux de desserte en 2025  », dit-il.
D’où viennent ces chiffres ? A cette question, le DG David Tshilumba explique qu’il y a des projets qui ont commencé depuis 2019. Et ce, même si le cycle d’un projet exige une préparation minutieuse.
En ce qui concerne les réalisations phares, en août 2022, le président Félix Tshisekedi avait inauguré l’usine de Lemba Imbu, bientôt l’exécution du deuxième module.
En janvier 2023, le même président de la République a inauguré le premier module de l’usine d’ozone.

Dans la foulée, David Tshilumba Mutombo a ensuite évoqué le progrès digital de la REGIDESO avec le paiement de facture en ligne. Il a invité les abonnés de cette entreprise publique à utiliser la méthode de paiement des factures en ligne pour honorer leurs engagements vis-à-vis de la REGIDESO. Le numéro 1 de cette para-publique de l’eau a relevé que l’entreprise a étalé deux solutions phares sur le marché notamment la REGIDOC, REGIDESO Solution pour un bureau sans papier. Solution pour tout ce qui est document, archivage, référencement et la solution juridiction pour gérer les contentieux d’une manière intelligente.

La Régie de Distribution d’Eau  » REGIDESO S.A.  » en abrégé, est une Société Anonyme Unipersonnelle avec Conseil d’Administration, ayant son siège social sur le Boulevard du 30 juin, n° 59-63, à Kinshasa/Gombe. Elle a pour actionnaire Unique l’Etat Congolais de qui elle a reçu la mission de Service public de produire et de commercialiser de l’eau potable à la population. A qui le prochain tour ? Qui vivra verra !

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top