Politique

Campagne électorale : Après la tournée de Kinshasa, Adolphe Muzito annoncé dans le Kasaï dès ce samedi

Le candidat président de la République aux élections de décembre 2023, Adolphe Muzito Fumutshi, est annoncé dans le Kasaï pour ce samedi 02 décembre 2023, plus de deux semaines avant le grand rendez-vous aux urnes. Sauf changement, le président de Nouvel Élan aura un premier meeting à l’Interieur du pays dans la ville de Tshikapa. Cette tournée dans le Congo profond intervient après que le président Muzito ait présenté son programme de gouvernance, mais aussi lancé sa campagne à Kinshasa à la même date du 22 novembre 2023.

Dans le cadre de la campagne électorale qu’il a lancée à Kinshasa, Adolph Muzito a été ce jeudi dans les districts de Tshangu et de Mont-Amba pour palper du doit la réalité des conditions des vies des Kinois. A Tshangu d’abord, le candidat numéro 24 a commencé sa descente dans la commune de Kimbanseke vers la Route Mokali, dans un marché qui porte le même nom, où il a communié avec les populations du coin. Il a reçu, sur le même coup, les doléances des vendeuses et vendeurs, mais aussi les riverains, dans une randonnée qu’il a eue.

Le président de Nouvel Élan a eu le même exercice au quartier Mapela dans la commune de Masina. Il a, de ses propres yeux, vu l’état des voies publiques en l’occurrence du chemin de fer très délabrés. Les populations riveraines n’ont pas pu retenir leurs cris d’alarme. Dans le district de Mont-Amba, Adoph Muzito a aussi communié avec les jeunes et les vieux de la commune de Kisenso.

« Cet exercice d’aller au contact singulier de la population est important puisqu’il permet d’évaluer l’assentiment de la population du programme de Nouvel Elan. Demain quand nous serons aux affaires, nous serons sûrs d’être en symbiose avec cette population, » a déclaré le secrétaire général de Nouvel Élan Blanchard Mongomba.

Adolphe Muzito est porteur d’un programme de gouvernance chiffré à 300 milliards de dollars US étalé sur 10 années. Il contient 60 réformes majeurs dont 10 concernant les provinces, 40 le gouvernement central et 10 autres, la Présidence de la République. Le financement de ce programme se deduit en raison de 100 milliards USD comme la base, car c’est le niveau actuel de mobilisation nationale des recettes en ressources propres, 140 milliards qui viendront de l’augmentation des recettes fiscales et le 60 milliards USD qui viendront de l’endettement, car selon Muzito, la RDC est sous endettée.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top