ACTUALITE

Derniers réglages des 9es jeux de la Francophonie : Kinshasa est focus sur l’objectif  » Incident Zero « 

 A 3 jours de la grande cérémonie du lancement des 9es jeux de la Franconie, qui auront lieu du 28 juillet au 06 août 2023 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, le gouvernement est dans les derniers réglages en ce qui concerne les préparatifs. Ainsi, les dirigeants congolais mettent un accent particulier sur la sécurisation de ce grand événement sportif et culturel de la jeunesse Francophone, gage de sa bonne. La question a été invitée au dernier Briefing presse co-animé par le Vice-premier Ministre, Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Peter Kazadi Kankonde, son collègue de la Communication et médias, porte Parole du Gouvernement, le Ministre Patrick Muyaya et le Directeur National des 9es Jeux de la Francophonie, Isidore Kwandja.

Cette rencontre entre ces trois personnalités publiques congolaises et la presse a eu lieu au stade Tata Raphaël devant le grand restaurant construit pour les athlètes et artistes qui passeront plus de 10 jours en RDC et à Kinshasa en particulier. Une occasion pour le VPM de l’interieur, sécurité et affaires coutumières de « rassurer le public congolais que les conditions sécuritaires seront bonnes. La communauté de service de renseignements, de sécurité et de défense nationale s’est réunie ces derniers jours et a mis en place un plan de sécurisation des jeux de la Francophonie. Comme vous le savez, à chaque fois qu’il y a de si grands événements à travers le monde, on met un accent particulier sur la sécurité pour éviter tous les dérapages et le chef de l’État a recommandé « l’Incident Zéro, » ça veut dire du début à la fin des jeux de la francophonie le chef a instruit pour quil n’y ait aucun dérapage, aucun incident, et tous les services ont été instruits à cet effet, » a-t-il rassuré.

Selon Peter Kazadi, Il est prévu des patrouilles mixtes, l’armée et la police, pour débusquer tout ce qui pourrait monter des coups contre les bons déroulement des jeux. Il y aura des bouclages, des contrôles de routine et que tout le monde soit préparé et pour qu’on ne considère pas qu’il va s’agir de tracasserie, il s’agira des mesures de sécurité. « Notre sécurité à nous tous et surtout pour protéger tous ceux qui viendront assister à ces jeux, les athlètes comme les spectateurs, » dit-il.

Au delà de l’instruction du chef de l’Etat,  » Incident Zéro », il y a lieu aussi de dire que la sécurité est d’abord et avant tout une question qui concerne tous les congolais. D’où un appel pressant d’Isidore Kwandja, le responsable du Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF). « Je peux demander à tous nos compatriotes, nous devons être tous vigilants. Si vous constatez quelque chose d’anormal, essayez d’en informer les autorités pour qu’on puisse prendre des dispositions nécessaires. Lorsqu’il y a des évènements pareils, il y a toujours certains aventuriers qui essaient de troubler l’ordre public.»

Le numéro du comité organisateur a fait savoir aussi plus de 2000 athlètes et artistes sont à Kinshasa au 24 juillet 2023 qui sont logés dans les homes de l’Université de Kinshasa. Les dernières déléguations à atterrir sont, à l’en croire, les libanais, les francais, les belges. En tout c’est plus de 3000 compétiteurs qui sont attendus.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top