ACTUALITE

Devant les décideurs et leaders mondiaux au Forum international  » Reuters Next 2023  » : Le VPM Vital Kamerhe a peint un tableau magistral sur des avancées économiques significatives en RDC

La quatrième édition du Forum des Leaders mondiaux « Reteurs NEXT 2023 » s’est ouverte le mercredi 8 novembre 2023 au Quorum By Convene à New-York. Ce forum international de deux jours réunis, des hautes personnalités des gouvernements, les hauts-cadres des Nations-Unis dont le Secrétaire Général Antonio Guteress, des ONGs, les grands noms de la société civile du monde, des dirigeants des grands médias et banques internationaux ainsi que des sommités mondiales de la culture et du monde universitaire. Il examinera six thèmes principaux pour tenter de relever les défis critiques de la planète aujourd’hui à savoir : finance et banque, climat et durabilité, technologie, géopolitique, économie et marchés, et un avenir plus juste. Intéressée par la Prédisposition naturelle de la République Démocratique du Congo (RDC) à être une réponse aux grands défis mondiaux, l’agence de presse internationale Reuters, à travers sa branche Reuters events, a convié à ces assises le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale, Vital Kamerhe, en tant que porte-voix de la RDC, à se joindre aux discussions aux cotés des décideurs mondiaux, devant une audience d’environ deux milliards de personnes connectées à travers le monde via des plates-formes numériques Reuters.

Intervenu le mercredi 8 novembre après un chapelet des décideurs mondiaux dont le Secrétaire Général des Nations-Unis, Antonio Guterres, qui s’est focalisé sur la question Israélo-palestinienne et le Président Ukrainien Volodymyr Zelensky qui s’est exprimé sur la guerre Russo-Ukrainienne, le Patron de l’Economie Nationale a peint un tableau magistral sur des avancées significatives de la République Démocratique du Congo notamment sur le processus électoral en cours ; sur la situation sécuritaire à l’Est du pays et la relation entre la RDC et ses voisins; sur le retrait de la Mission des Nations-Unies pour la stabilité de la RDC (Monusco), sur la révision des contrats chinois ainsi que sur les climats des affaires et les progrès économiques réalisés par le gouvernement congolais.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale, Vital Kamerhe a énuméré les grandes réalisations déjà enregistrées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui garantissent l’organisation d’élections crédibles, démocratiques et transparentes. Il a rappelé que le processus est inclusif car plusieurs opposants jouissent de leur liberté non seulement de postuler mais de battre campagne dans les respects de la loi. Sur la relation avec les pays voisins et la situation sécuritaire à l’Est, Vital Kamerhe précisé que la vision du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a toujours été de recouvrer l’harmonie et la cohésion avec les pays voisins afin de développer les projets d’intérêt commun pour le développement de la région et de l’Afrique en générale, d’où son engament ferme à mettre fin à la guerre au Nord-Kivu et en Ituri. Quant à la question du retrait de la Monusco, le Vice-Premier Ministre Vital Kamerhe a tenu à lever l’équivoque car le départ que souhaite le gouvernement congolais n’est pas une mise à la porte mais plutôt un processus de retrait dont les modalités sont convenues entre les deux partis, car après vingt-cinq ans d’existence dans le pays, cette mission, ayant montré ses limites, semble ne plus être nécessaire si pas à la hauteur des enjeux. Sur la question de la revisitation des contrats chinois, l’accent a été mis sur les retombées positives déjà palpables après révision de certains contrats avec des entreprises minières telle que Tenke Fungurume Mining et Sicomines en renforçant le rôle de l’autorité de régulation de la sous-traitance dans ce domaine et en améliorant les quote-parts de l’état créant ainsi de l’emploi. Vital Kamerhe a rappelé qu’il s’agit d’un dossier qui a déjà fait l’objet d’une rencontre bilatérale entre le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et son homologue chinois Xi Jimping à Beijing et qui a abouti à un accord de principe sur les clauses de cette revisitation.

Ce Forum International s’est poursuivi le jeudi 09 novembre 2023 avec plusieurs autres entretiens dans cinq salons dont la « Scène mondiale » qui comprendra une série d’entretiens en direct et des tables rondes avec des dirigeants industriels et politiques mondiaux pour relever les défis critiques auxquels sont confrontés les entreprises et la société ; la « Scène bancaire et financière » où des correspondants financiers ont discuté de l’avenir du secteur à l’une de ses périodes les plus turbulentes avec des cadres supérieurs et des décideurs politiques ; « Étape de l’intelligence artificielle » où des dirigeants de l’industrie ont exploré les implications commerciales et sociales de l’Intelligence Artificielle générative, le défi éthique du développement technologique effréné et la destination des investissements intelligents ; « Le Studio » qui a mis ensemble les journalistes et invités de Reuters pour analyser des sujets d’actualité, notamment l’avenir du travail, de l’espace, de soi, de la technologie et de l’argent et « Reuters Breakingviews Executive Briefings » où des commentateurs experts de Reuters se sont rassemblés avec les PDG du secteur dans une série de tables rondes de type Chatham House pour discuter des tendances et des prévisions qui façonneront l’année à venir.

Géopolis Hebdo/CC-EN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top