ACTUALITE

La FEC – Renaissance tourne officiellement la page Albert Yuma : Robert Malumba Kalombo, nouveau Président du patronat privé Congolais

Robert Malumba Kalombo, du Groupe Mak’s Trading Sarl, a été élu, le lundi dernier, nouveau président du Conseil d’administration de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), succédant ainsi à Albert Yuma Mulimbi. Ce dernier, figure bien connue du monde économique congolais, voit ainsi une page se tourner après plusieurs années de gestion à la tête de cette institution. Robert Malumba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été précédemment Administrateur au sein de la FEC en tant que président de la Commission Nationale des Travaux Publics.

En effet, Robert Malumba Kalombo est le nouveau Président National de la Fédération des Entreprises du Congo brillamment élu à l’issue des élections tenues à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), le 27 Novembre 2023, à Sultani Hôtel. Robert Malumba Kalombo a obtenu 929 voix sur un total de 2.111 membres ayant pris part à ce scrutin. Très ému, le successeur d’Albert Yuma a exprimé toute sa joie après sa victoire.

 » Je suis honoré d’avoir été choisi pour représenter les intérêts de notre organisation. Je remercie également les membres de la FEC qui ont soutenu ma candidature. Malgré nos divergences, j’espère que nous allons travailler ensemble pour le bien de notre organisation. Je remercie également Felly Samuna et Leny Ilondo pour leur fair-play. Nous devons travailler ensemble pour créer des opportunités de croissance économique pour notre pays. Je tiens à remercier mon prédécesseur pour son travail et son engagement. Je suis conscient que la tâche n’est pas facile mais je suis prêt à l’affronter avec confiance et à travailler dur pour justifier votre confiance.  », a-t-il déclaré.

A en croire Zoom Eco,  » ses concurrents directs Felly Samuna (335 voix) et Leny Ilondo (847 voix) se sont inclinés devant l’obligation faite aux candidats de rechercher le consensus en vertu de nouveaux statuts de la FEC  ».

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore bien, Robert Malumba est un homme d’affaires Congolais qui œuvre dans le secteur privé depuis plus de 30 ans. Il est également un membre actif de la communauté des affaires Congolaise. L’heureux élu remplace à ce poste l’inamovible Albert Yuma Mulimbi qui, dans son élégance légendaire, a directement passé le flambeau de ses fonctions à son Successeur, après une élogieuse mandature de 18 ans à la tête du plus grand Patronat de la RDC, créé depuis 1972 sous la dénomination d’Association Nationale de Entreprises du Zaïre (ANEZA).

Quant à son colistier, Joseph M. Kazibaziba, celui-ci a été brillamment élu Vice-Président de la Fédération des Entreprises du Congo. Jusqu’alors, ce digne fils du Sud-Kivu était encore Président en exercice de la Commission des Mines Artisanales de la FEC. Son élection à ce très haut sommet du Patronat de la RDC est le résultat d’un travail mieux fait et d’un élogieux parcours dans le monde des affaires.

Juriste, diplômé de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et Avocat à la base, il s’est lancé très jeune dans les affaires au sein de l’Entreprise CJX Minerals SARLU dont il est aujourd’hui le Patron, Entité de traitement spécialisée dans l’achat et la commercialisation des minerais de la filière stanifère (3T).

L’actuel Directeur Général de l’entreprise du Portefeuille PRIMERA GOLD DRC SA ne cesse de surprendre positivement avec des recettes qui sortent du génie, permettant à la RDC de capter et tracer dans le circuit officiel l’Or de production artisanale, un coup dur au circuit mafieux de la fraude et de la contrebande de ce minerais précieux et qui bénéficiait encore aux pays voisins ou étrangers. Aujourd’hui, il sert de modèle de référence à la jeunesse, dont la génération présente et celle d’après, au regard de son savoir-faire orienté vers les résultats.

Il sied de rappeler que la durée du mandat du Président du Conseil d’administration de la FEC passe de 3 à 4 ans renouvelable une seule fois (que les mandats soient successifs ou non). Bon et fructueux mandat aux heureux promus.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top