Société

Le marché Bayaka et ses spécificités : Un lieu de négoce le plus fréquenté de Ngiri-ngiri !

Le marché Bayaka, situé dans la commune de Ngiri-Ngiri, est un lieu de négoce de référence dans cette commune du Sud-est de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

Implanté entre les avenues Mokoto et Lokelenge, de part et d’autre de l’avenue Assossa. « Wenze ya Bayaka » est reconnu pour la vente d’outils métalliques.

Le marché Bayaka est aussi une vaste quincaillerie, où les Kinois s’approvisionnent en matériel de construction. Son seul vrai concurrent est le marché Ntomba, dans la commune de Matete.

Circulant dans les allées de ce marché, les visiteurs ont le loisir de marchander vivres, friperies, triplex, chevrons et autres objets. Dans ce lieu de vente, la ferraille fait la loi. On y vend principalement de la quincaillerie, des pièces de rechange pour véhicules, des clefs de roue, des barres de fer destinées généralement à la construction des bâtisses.

En outre, les vendeurs du marché Bayaka se plaignent de la faible fréquentation de leur marché par des clients potentiels. Ce qui leur cause un manque à gagner quotidien.

À l’instar de la plupart des marchés de Kinshasa, l’insalubrité est également au rendez-vous au marché Bayaka dans la commune de Ngiri-Ngiri. Ce phénomène prend de l’ampleur du jour au lendemain. Et cela sous le regard impuissant des autorités municipales. Et pourtant, c’est l’un des lieux de négoce les plus fréquentés de la commune de Ngiri-Ngiri.

Cette situation d’insalubrité préoccupe au plus haut niveau les vendeurs du marché, qui sont obligés de payer régulièrement des taxes et impôts. Les immondices accompagnées des odeurs nauséabondes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des commerçants et clients qui s’y rendent.

En outre, les vendeurs font face à plusieurs autres problèmes. Certains d’entre eux sont contraints de venir par intervalle à cause des pavillons insuffisants. D’après certaines vendeuses, les pavillons construits ne sont pas suffisants, raison pour laquelle quelques-unes se permettent de vendre à même le sol près des caniveaux.

Si le marché Bayaka dans la commune de Ngiri-‘giri connait plusieurs fréquentations, le risque pour les clients et vendeurs de contracter les différentes maladies est aussi grand, au regard de cette inslubrité qui peut par ailleurs être évitée.

Merseignie Lubondo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top