INFRASTRUCTURE

Réagissant à la rencontre avec le président Tshisekedi avec les jeunes entrepreneurs : Feni Matsando Mungu Samuel :  » Il est possible de créer des milliardaires Congolais grâce au respect strict des certaines normes. ‘

Le Directeur Général de Inter Oriental Builders (IOB SARL), est parmi ces jeunes entrepreneurs Congolais aux idées novatrices et à la pratique maîtrisée sur terrain. Après la rencontre avec le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, il a manifesté sa satisfaction pour cette initiative tout en regrettant que le pays a pris un grand retard dans cette matière d’encadrement des jeunes entrepreneurs. Autour de la République Démocratique du Congo, des pratiques d’encouragement existent et ces pays progressent et produisent leurs millionnaires.

Comment font-ils ? S’est interrogé le jeune entrepreneur. Pour leur donner des ailes d’oser investir et prendre des risques, il suggère que l’on catégorise les entrepreneurs en fonction du volume de leur chiffre d’affaires et que des facilités soient ainsi ajustées à leur dimension. Par cette action, Samuel Feni Matsando propose que ceux qui ont, par exemple, un chiffre d’affaires entre 1 million et 10 millions de dollars américains rencontrent le Président une fois par an pour recevoir ses encouragements.

Que ceux qui se situent entre 10 millions et 100 millions de dollars américains puissent, eux, rencontrer le Président de la République par trimestre. Par contre ceux qui vont se positionner entre 100 millions et 1 milliard de dollars américains devront bénéficier d’une entrée directe vers le Chef.

Il reste à l’État de créer certains prestiges qui vont encourager les entrepreneurs à aller toujours de l’avant dans la prise des risques. Cette relation avec les services de l’État est indispensable pour améliorer le climat général des affaires et des investissements. Il est bon de s’engager dans cette route qui va vers l’harmonie car, la contribution au Budget de l’État de ce secteur est possible de se multiplier si jamais, l’État leur fournit les matériaux de
confiance. Le temps est peut être venu pour célébrer ces jeunes industriels en leur apportant la crédibilité.

En Ouganda, par exemple, ils ont eu leur premier milliardaire depuis 2023. Il est possible que cela arrive aussi en RDC si on met des réformes qui touchent l’honneur des gens qui prennent le risque d’investir.
Imaginez que l’État demande à ces grands opérateurs en fonction de leur moyen de locomotion d’obtenir des plaques personnalisées. Toutes ces mesures vont encourager les entrepreneurs à payer les impôts et se positionner comme des vrais partenaires de l’État.

Il sied de noter que Inter Oriental Builders Sarl (IOB SARL) est une société de génie civil opérant dans la ville de Durba, territoire de Watsa, dont le siège est à Ariwara, en province de l’Ituri, au Nord-est de la RDC. IOB SARL Sarl est une entreprise établie avec plusieurs années d’expérience, une large base d’actifs et une main-d’œuvre qualifiée qui permet à l’entreprise d’entreprendre des projets dans les domaines des travaux de génie civil, de la construction et de l’entretien des routes, de la fourniture de matériaux de construction et des établissements d’accueil.

La mission d’Inter Oriental Builders est de contribuer à la croissance économique et au développement social en exécutant des contrats à travers les objectifs suivants : Construction et entretien de routes, Bâtiment et génie civil, Importer et exporter des marchandises, Forage et dynamitage pour l’exploitation minière et la construction, Extraction et transport de minéraux, Transport de matériaux de construction, Carrières, Concasseurs, etc.

Pour ce faire, IOB mobilise les équipements appropriés pour exécuter tous les contrats à la satisfaction de ses clients dont Kibali Goldmines, Joint-venture entre Barrick Gold Corporation, Anglogold Ashanti et la para-publique Sokimo.

Robert Tanzey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top