ACTUALITE

Retour sur la profession de foi de GIMS  : «Le Congo est en train de changer…»

Le rappeur congolais de renommée internationale, Maître Gims, a déclaré samedi dernier : « la République démocratique du Congo est en train de changer», lors de sa prestation, aux IXèmes jeux de la Francophonie, à l’esplanade du  Palais du peuple, à Kinshasa en République démocratique du Congo.  Ces mots sortis en pleine prestation musicale de l’un des artistes les mieux cotés en France et dont la renommée devient mondiale avaient tout leur poids. Comment ne pas revenir sur ce cri puissant dans un environnement où tout est mis en place pour briser la confiance du congolais en lui-même et donner des raisons d’un désespoir sans fin ? Ayant conquis les sommets du show buzz, le chanteur a revendiqué ses racines congolaises et a lancé ce cris qui restera pendant longtemps une force de ralliement des hommes et femmes de bonne volonté.

« Le Congo est en train de changer. Peuple Africain,  restons positifs l’avenir est meilleur », a-t-il dit. Maître Gims a revisité son répertoire musical, en commençant par le titre   « Désolé  » réalisé avec son groupe d’amis   « Sexion d’Assaut »,  la chanson «Bella » dans  son album subliminal,  « Sapés  comme jamais » tiré  de son album   « Mon cœur avait raison »  et les autres.    «Maître Gims » a été fait « Ambassadeur de la Rumba Congolaise » par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Lui et son jeune frère Dadju avaient reçu du Chef de l’Etat les passeports diplomatiques de la République démocratique du Congo. Né à Kinshasa, Maitre Gims s’est vu par deux fois refuser la nationalité française.

Héritier Watanabe agrémente les nuits de la Francophonie

Cette soirée festive a été marquée par les spectacles du rire agrémentés par des comédiens congolais,  entre autres, Lady Esobe, Serge Noso alias le professeur de Langila (variante de la langue Lingala) et autres humoristes. Les nuits de la Francophonie se sont allègrement poursuivies avec la prestation musicale de l’artiste musicien Héritier Watanabe qu’accompagnait son groupe la « Team Wata ».
Prenant la parole, le chanteur Héritier a déclaré que « le  Président de  la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a donné au peuple Congolais un beau cadre dénommé  les jeux de la Francophonie, sans faire du bruit. Et nous le remercions pour cela ».

Et de renchérir : « lors de la cérémonie d’ouverture j’étais en Guinée mais je ne croyais pas en voyant des images à la télévision, mais c’est réellement au Congo. Je tiens à remercier les Kinois pour votre présence à cette  soirée, car beaucoup de gens disaient que je dois chanter aux IXèmes jeux de la Francophonie et je suis là pour chanter ».  Kinshasa ville lumière a vibré du vendredi 28 juillet au dimanche 06 aout 2023 au rythme des IXèmes jeux de la Francophonie.

La cérémonie de clôture de la 9ème édition des jeux de la Francophonie a été organisée au stade des martyres de la Pentecôte. Par ailleurs, la soirée musicale dénommée « Nuits de la Francophonie » a été célébrée à l’esplanade du Palais du peuple avec la prestation du chanteur congolais Ferré Gola notamment.

WAK

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top